• Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Instagram
  • YouTube
  • LinkedIn

Webinaire - 22 octobre 2020

Faut-il transférer en ligne les programmes de prévention pour les jeunes? Éléments à prendre en compte lors de cette prise de décision

Nous sommes très heureux de nous associer à 6 des projets de la Communauté de pratique abordant la violence dans les fréquentations chez les jeunes pour une table ronde interactive sur l’opportunité d’offrir des programmes de prévention en format en ligne cette année. Ce webinaire offrira des perspectives variées de projets qui ont choisi de passer en ligne et de ceux qui ont choisi de ne pas le faire. Apprenez-en davantage sur les divers défis et considérations à prendre en compte avant de passer en ligne en ce temps de pandémie de COVID-19.

La présentation sera suivie d’une séance de questions et réponses. La présentation sera en anglais, mais nous fournirons les diapositives PowerPoint à la fois en français et en anglais.Pour ceux qui ne pourront malheureusement pas se joindre à nous, nous enregistrerons le webinaire et le partagerons avec vous par la suite.

QUAND : jeudi 22 octobre de 12 h à 13 h 15, heure de l’Est

COMMENT S’INSCRIRE AU WEBINAIRE GRATUIT : Veuillez vous inscrire ici 


À propos des panélistes :

 

Meccana Ali est gestionnaire des Programmes nationaux pour Respect2Connect aux Repaires jeunesse du Canada. Meccana est une travailleuse sociale enregistrée comptant des années d’expérience dans la mobilisation des jeunes et des familles autour de stratégies de prévention et de traitement de la violence dans une optique tenant compte des traumatismes et de l’équité en matière de santé. Elle a travaillé avec diverses populations de nouveaux arrivants, d’immigrants, de survivants de violence conjugale, de jeunes marginalisés et vulnérables ainsi que leur famille, partout au Canada.

Roseline Carter est une travailleuse sociale enregistrée et est directrice des programmes au Centre for Sexuality depuis 2012. Elle travaille dans le secteur sans but lucratif à Calgary depuis 2004 et est passionnée par le leadership à but non lucratif, le développement communautaire et le développement de partenariats. Elle aime faire du camping avec son partenaire, son bébé et son chien.

Claire Crooks est psychologue clinicienne, directrice du Center for School Mental Health et professeure à l’Université Western. Elle se passionne pour le développement, la mise en œuvre et l’évaluation d’approches fondées sur des données probantes pour promouvoir la santé mentale et prévenir la violence chez les enfants et adolescents. Claire a codéveloppé le programme Le Quatrième R, mis en œuvre dans plus de 5 000 écoles au Canada et à l’étranger. Elle est particulièrement engagée dans l’amélioration et l’évaluation des approches réduisant les inégalités en matière de santé parmi les populations vulnérables, notamment les jeunes autochtones, les membres de la communauté LGBT2Q + et les nouveaux arrivants. Claire est coauteure de plus de 80 publications évaluées par des pairs sur la prévention de la violence, la maltraitance des enfants, la violence dans les fréquentations chez les adolescents, l’exposition à la violence familiale, la promotion de la santé mentale et la résilience chez les jeunes autochtones.

Amy Foreman est la coordonnatrice du programme de prévention de la violence dans les fréquentations à la YWCA Metro Vancouver. Elle y concilie ses passions : travailler sur des programmes pour les jeunes comprenant des initiatives qui soutiennent l’élimination de la violence fondée sur le genre. Amy siège à un certain nombre de comités de la YWCA, notamment le comité d’inclusion du genre, le comité de vérité et réconciliation et le groupe de travail anti-sexualisation. Amy a commencé son travail dans le secteur sans but lucratif en 2010 en tant que facilitatrice du programme de prévention de l’intimidation et du harcèlement de la Croix-Rouge, déclenchant sa passion pour le travail sur les programmes scolaires avec les jeunes et les éducateurs dans les écoles. Après avoir obtenu son diplôme de premier cycle en histoire, Amy a commencé en tant que gestionnaire de programme pour UNIS, et a travaillé avec des écoles de l’État de Washington pour aider les éducateurs à mettre en œuvre des initiatives d’apprentissage par le service centré sur des problèmes qui passionnent les jeunes, puis elle a rejoint la YWCA. Amy tient à reconnaître qu’elle est une colonisatrice blanche qui a le privilège de vivre, de travailler et de jouer sur le territoire ancestral et non cédé des peuples salish de la côte - les Premières Nations Katzie, Tsawwassen, Stó : lō, W̱SÁNEĆ et Kwantlen.

Rachel MacLean est agente de projet principale à l’Association canadienne de santé publique. Elle gère diverses initiatives de formation et d’éducation liées à la santé sexuelle, à la réduction des méfaits, aux relations saines et à la réduction de la stigmatisation. Rachel détient une maîtrise en santé publique de l’Université de Toronto et travaille dans le domaine de la santé sexuelle à divers titres depuis plusieurs années. Elle est passionnée par l’avancement de la saine sexualité au Canada.

Maria Saona a rejoint le Center for Sexuality en 2017, où elle est actuellement responsable des programmes WiseGuyz et Girls. Elle détient un baccalauréat en commerce avec une spécialisation en gestion à but non lucratif et une maîtrise en éducation avec une spécialisation en innovation sociale et en éducation anti-oppressive. Elle travaille avec des populations diverses dans les domaines de l’établissement et de l’intégration, de la diversité et de l’inclusion, de l’éducation et du développement communautaire depuis plus d’une décennie. Maria est passionnée et dévouée afin de soutenir son équipe dans la mise en œuvre de programmes sexotransformateurs fondés sur des données probantes pour les jeunes explorant des sujets liés aux relations saines, au consentement, aux droits de la personne, à la santé sexuelle et à la diversité des sexes et à la diversité sexuelle. Elle adore voyager, goûter de nouveaux mets et passer du temps avec sa famille.

Charlene Y. Senn, PhD, est une psychologue sociale féministe. Elle est titulaire d’une chaire de recherche du Canada en violence sexuelle et est professeure de psychologie et d’études sur les femmes et le genre à l’Université de Windsor. Elle est militante et défenseuse des questions liées à la violence à l’encontre des femmes et à la santé des femmes depuis de nombreuses années. Elle a développé le programme féministe EAAA (alias Flip the ScriptTM) qui a fait ses preuves en réduisant de 30 à 64 % la violence sexuelle subie par des étudiantes de toute identité sexuelle ayant suivi le programme pendant au moins deux ans. Le programme augmente également leur confiance en elles et réduit leur culpabilité en cas d’agression sexuelle. Dans le cadre du projet actuel, Charlene et sa cochercheuse principale, la Dre Sara Crann, adaptent et évaluent en ce moment le programme Flip the ScriptTM pour les jeunes filles de 14 à 18 ans.

© 2019 PREVNet. Tous droits réservés.