• Facebook
  • Twitter
  • Pinterest
  • Instagram
  • YouTube
  • LinkedIn

Ce que l’enseignant peut faire dans la classe

Ce que l'enseignant peut faire dans la classe
  • Prenez la défense des enfants, individuellement
  • Donnez l’exemple de relations saines et appropriées
  • Créez un climat chaleureux et accueillant pour tous
  • Encouragez les valeurs et les comportements positifs
  • Intervenez, supervisez, gérez les échanges entre les enfants
  • Invitez les enfants à faire des activités saines et positives
  • Assurez la sécurité et l’inclusion de tous les enfants
  • Intervenez de façon constante
  • Réglez rapidement les conflits relationnels pour prévenir l’intimidation

Intervenez rapidement – et souvent

Il est impérieux de mettre en place un programme d’intervention dès le plus jeune âge, chez les élèves du primaire – avant que ne s’installe chez l’enfant vulnérable un comportement violent ou le sentiment d’être une victime. Même lorsqu’on intervient auprès d’un jeune enfant, ce dernier aura besoin de notre soutien pour prévenir l’intimidation,  et ce tout au long de son parcours scolaire, parce que les formes de l’intimidation changent avec l’âge de l’enfant en développement. Prenez soin de toujours mettre un terme à l’intimidation dès qu’elle se manifeste ; ainsi, l’enfant saura que ce comportement est inacceptable, peu importe sa forme – injurier l’autre, le pousser ou l’exclure de son groupe social.

Formez vos groupes d’élèves

 Nos recherches démontrent que les enfants intimidateurs se lient d’amitié avec des élèves qui font aussi de l’intimidation et qu’ensemble, ils s’encouragent et renforcent ce comportement. Par conséquent, on recommande fortement à l’enseignant d’adopter la stratégie suivante : il doit organiser les groupes ou les activités de sa classe et assigner les places de chacun de ses élèves dans le but de promouvoir l’inclusion et la tolérance. Si les élèves prenaient ces décisions, les enfants victimes d’intimidation seraient constamment mis à l’écart et les intimidateurs formeraient entre eux des groupes. Prenez soin de jumeler les enfants victimes d’intimidation avec des élèves qui prendront leur défense. Scindez tout groupe d’enfants violents qui s’activent mutuellement. En créant des groupes équilibrés et diversifiés dans votre classe, vous offrez à tous et chacun la chance d’être inclus et respecté par ses pairs.

Adoptez un code de conduite

Faites participer les élèves à l’élaboration d’un code de conduite qui définit clairement les  comportements acceptables et inacceptables. Quand les élèves ont la responsabilité de créer eux-mêmes les règlements portant sur l’intimidation dans la classe, ils sont plus enclins à les suivre et à demander à leurs camarades d’en faire autant. Affichez votre code de conduite bien en vue dans la classe pour rappeler aux enfants (et aux adultes) quels sont les comportements acceptables et ceux qui ne seront pas tolérés à l’école.

Un modèle d’énoncé d’un code de conduite :

  • Nous sommes fiers de notre groupe; dans la classe, nous prendrons soin de nos biens et de ceux des autres.
  • Chaque personne est unique et notre différence fait de nous des êtres intéressants. Nous respecterons nos camarades de classe ainsi que leurs différentes cultures, religions et expériences. 
  • Si quelqu’un nous demande de cesser de le ou la taquiner – nous arrêterons.
  • Si quelqu’un se fait intimider – nous lui viendrons en aide en utilisant la

méthode « Affirme-toi !»

  • Nous savons que les mots sont parfois blessants ! Nous pèserons nos mots lorsque nous discuterons ensemble et nous éviterons d’utiliser des paroles blessantes.
  • Si nous sommes en désaccord avec un élève, nous tenterons de résoudre notre conflit en discutant. Si nous ne parvenons pas à nous entendre, nous demanderons l’aide de notre enseignante ou enseignant.

© 2017 PREVNet. Tous droits réservés.